Présentation

SCD : notre engagement

Le SCD est un organisme d’envoi de volontaires pour des missions longues durées (6 mois à 2 ans) sur des projets de développement, de coopération et de solidarité internationale. Les volontaires apportent leur soutien à des structures partenaires en Asie, Afrique ou Amérique du Sud.

Le SCD propose deux types de contrats : le Volontariat de solidarité internationale et le Service civique (à l’international).

Les chiffres clés (chiffres 2018) :

  • 134 départs  (87 en Volontariat de Solidarité Internationale et 47 en Service Civique)
  • 49 pays d’engagement
  • Nombre de volontaires sur le terrain sur l’année : 223
  • Majorité de départs en Afrique (64%).

À la demande des partenaires responsables de structures de développement, le SCD recrute les volontaires et les forme au départ. Il assure leur suivi sur le terrain. Il les aide aussi à se réinsérer et à poursuivre leur engagement en France.

Le SCD est une ONG agréée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et par l’Agence du Service civique, pour permettre à des candidat.e.s à l’expatriation solidaire de partir dans des pays en développement avec un cadre (couverture sociale française, cotisation à la retraite, indemnité tous les mois, accompagnement et formation…).

Historique

Le SCD est le plus ancien organisme français de volontariat. Ses origines remontent à 1959.
C’est également le seul organisme de volontariat lyonnais à proposer du VSI.

1_Presentation_Photo-ancienne-1

Il est né de la fusion de deux associations :

  • « Service et Développement », initié par les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) en 1959
  • « Entraide pour le Développement Intégral », initiée par la Congrégation du Sacré-Cœur en 1963

Le 18 octobre 1979, les deux associations fusionneront pour finalement s’appeler le « Service de Coopération au Développement ».

Durant dix ans, de 1988 à 1998, le SCD participera au Programme des Volontaires Européens pour le Développement (VED).

1_Presentation_Photo-ancienne-2

En 1994, il signera une convention avec l’État pour la gestion des Coopérants du Service National (CSN).

2004 : Agrément association de bienfaisance.

2005 : Publication de la loi du 23 février 2005 sur le contrat de Volontariat de solidarité internationale.

2009 : Le SCD fête ses 50 ans d’existence. Adoption du projet associatif.

2010 : Renouvellement de la convention avec l’État. Publication de la loi du 10 mars 2010 relative au Service civique.

Financements

Ressources

Le total des produits 2018 atteint 1,52 million d’euros.

Sur l’ensemble des produits contribuant à financer directement les volontaires et leurs projets, la moitié provient de fonds privés. L’autre moitié, d’origine publique, reste constituée pour une très grande partie par la subvention du MEAE.

Si l’on considère uniquement les ressources nettes (444 K€) permettant de financer directement la structure du SCD, l’origine des fonds se répartit de la façon suivante :

Les comptes du SCD sont validés par un expert-comptable, le cabinet CBM. Ils sont en outre expertisés chaque année par un Commissaire aux Comptes.

Ceci permet de garantir aux donateurs, financeurs et partenaires, l’assurance d’une bonne utilisation des fonds et des comptes fiables et sincères.

Valorisation de l’ensemble des acteurs

Si l’on considère l’ensemble des financements liés aux projets soutenus par le SCD, la valorisation totale de ces projets de volontariat (hors frais spécifiques du projet) s’élève à 3,3 millions d’euros.

« Vivre autrement, ensemble, ici et ailleurs »

« Vivre autrement, ensemble, ici et ailleurs » est le projet associatif du SCD. Il invite chacun à s’engager pour tisser des relations solidaires entre acteurs au Sud et au Nord, en vue d’une meilleure compréhension mutuelle et du développement d’un monde plus humain ». [extrait du projet associatif]


Projet associatif

Rapport d’activités 2019

Statuts

VOIR LA VIDÉO

Recevoir le SCD Mag

SCD Mag