“Des moments de partage privilégiés” Rémi, VSI en Tanzanie

Géographe en gestion de projets internationaux de formation, j’ai effectué un premier VSI au Sénégal avec le SCD, puis je suis reparti en VSI avec le SCD en Tanzanie dans un hôpital diocésain en Partenaire Public Privé avec le gouvernement en qualité de conseiller technique pour les relations avec les partenaires (Nord-Sud).

Cette expérience m’a permis de découvrir plus précisément le travail avec une structure française de bénévoles et de m’ouvrir encore plus avec différentes cultures tant africaines qu’européennes (étudiants médecins). Personnellement, j’ai pu accueillir ma famille sur place et leur faire découvrir l’Afrique, que j’affectionne. Des moments de partage privilégiés avec mes proches, ce qui n’est pas toujours évident lors de notre retour tant les clichés ont la vie dure dans notre monde occidental. Ce VSI m’a aussi permis de perfectionner mon anglais, puis de trouver un emploi auprès d’une structure partenaire de l’hôpital en Tanzanie.

Le SCD joue admirablement son rôle en favorisant le départ et en s’occupant des formalités administratives qui restent un défi, voire une contrainte, partout sur le globe. L’accompagnement pré et post volontariat permet de mettre des mots sur nos volontés et vécus, activités essentielles à la réussite du volontariat et de la ré-acclimatation une fois rentrés. « Ouvrir ses yeux est essentiel pour découvrir. Transmettre est vital pour l’humanité ».

Rémi, volontaire en Tanzanie entre 2013 et 2015

Remi2